Cartel Louis XV, moitié du XVIIIème siècle

Remarquable Cartel en bois peint, laiton et bronze doré de forme mouvementée reposant sur une console d'applique, le cadran à chiffres romains et arabes sont émaillé noir sur fond blanc.
Décor de fleurs sur fond rouge.
Sonnerie des quarts d'heure, des demies heures et des heures.

Époque Louis XV, première moitié du XVIIIème siècle

Dimensions  :  Hauteur 116 cm x Larg. 46 cm X Prof. 16 cm
Entièrement révisé par notre horloger à Florence  ( Atelier  A.Berlincioni Chef Horloger,  créé en 1930 ) garantie de deux ans.

Provenance : Château dans la campagne de Amiens en Picardie.

Certificat d'authenticité et d'origine valide.


En 1728, les frères Martin de Paris mettent au point une imitation de laque à base de copal, le vernis Martin, destiné à concurrencer les laques de Chine et du Japon.
Ce vernis, moins coûteux pour le décor de mobilier que l'application de panneaux de laques, servit aussi à harmoniser des meubles avec un galbe important, les panneaux de laque ne supportant pas d'être trop arrondis.
Le vernis Martin créait le raccord entre ces panneaux afin que le meuble soit visuellement homogène.
Il eut toutefois son existence propre en reproduisant et interprétant des œuvres de peintres de l'époque appliquées sur les meubles en guise de décor. Le vernis Martin fut également utilisé au xixe siècle sur le mobilier de style. Son gros défaut est d'être fragile à l'eau.

Il faut attendre la fin du XIXe siècle pour que les éventaillistes, de façon très opportuniste, donnent l'appellation vernis Martin aux éventails de type brisé (l'ensemble des brins relié par un ruban de soie ou de peau. Ces éventails sont des pastiches du XVIIIe siècle.
En aucune façon le vernis des frères Martin n'a été utilisé sur les éventails au XVIIIe siècle.


Sergio Schina
Federazione Italiana Mercanti d'Arte



cliquez sur les vignettes pour agrandir les images



Part:      


Prix: € 6800

Demande d'information sur ce produit

Appelez le numéro +39.0.55.828359 ou remplissez le formulaire ci-dessous.




CAPTCHA Image
[ Changer l'image ]
Entrez le code que vous voyez dans l'image

Autres produits intéressants

De la salle fêtes du château de Tevray...
DÉTAILS
« Les jours sont peut-être égaux pour une horloge, mais pas pour les hommes » M. Marcel Proust
DÉTAILS
Pendule, représentant Charles de Datz-Castelmore, comte d'Artagnan, assis sur une grande ancre...
DÉTAILS
Charles le Roy Horloger de la Maison royale de Louis XVIII…
DÉTAILS
Elégante pendule à portique, dérivant du Château de Fontainebleau…
DÉTAILS
Une aigle surmontant le cadran, tandis que les anges tiennent des guirlandes...
DÉTAILS
D'un ancien atelier du boulevard de la Madeleine à Paris ..
DÉTAILS